Mon Violon

Printable metronome

Add on Tuesday, October 22, 2013
previous Back next

Since a simple pendulum indicates the tempo, we can make a metronome.

Un pendule pour la pulsation

Pendule

1 m pour 60 bpm

Les oscillations d'un pendule seront d'autant plus lentes que le fil sera plus long : avec 14 cm, le pendule aura 160 oscillations par minute (presto) et seulement 44 (Largo) pour un fil de 1,86 m.

À la Révolution française, une définition proposée pour la seconde était la demi-période (temps d'un aller ou d'un retour) d'un pendule de 1m. [1] Alors prenez une ficelle de 1m avec un poids au bout, vous avez un système qui qui bat la seconde, soit un tempo de 60 battements par minute.
C'est déjà un métronome sommaire et "low cost". Ce principe a été utilisé par Loulié pour son chronomètre. [2]


Déterminer les longueurs

Pour trouver les autres longeurs en fonction du tempo (en bpm) voulu, nous utilisons cette formule : longeur = 4 x (30 / tempo)2
(mal exprimée mais vous m'avez compris).
Vite, javaScript vole à notre aide :

battements par minute
cm

(pour jouer avec les ordres de grandeur : cherchez la taille d'un pendule qui bat une fois par minute ou toutes les 15s, 5s...)

Réaliser votre métronome mural

Métronome mural

Le petit programme ci-dessus nous a servi pour établir une graduation à imprimer. Grâce à elle, vous pourrez réaliser votre métronome, qui, en plus de vous être utile, sera du plus bel effet sur votre mur, étonnera vos amis, scandalisera votre mère/mari/femme/propriétaire etc. quand il/elle réalisera que vous avez ruiné le mur avec des dizaines d'épingles et un gros clou.

Pour limiter les dégâts, l'appareil que vous allez assembler sera à l'échelle 1/2 : 50cm de graduation correspondent à 1m de pendule. Cette étourdissante prouesse technique a été rendue possible par nos laboratoires grâce à un simple mais ingénieux système de poulie (photo ci-dessous… oui, c'est un anneau qui fait la poulie) ↓


Télécharger le pdf
Télécharger le pdf

Voici la notice. À vos ciseaux, colles et punaises :

1) Coupez le bas de chaque feuille et le haut de la 4ème au niveau du repère.
etape 1

2) Collez la feuille 2 sur la 1, la 3 sur la 2, etc. puis découpez l'image (collez éventuellement sur un carton épais ou une planche).
etape 2

3) Fixez l'image au mur, le haut doit être au moins à 1,90 m.
etape 3

4) Enfoncez une grosse épingle solide ou un clou au centre de la frise du haut (l'idéal étant un clou assez long) puis des petits clous ou des petites épingles en face ce chaque repère dans la mesure du possible (difficile en bas).
etape 4

5) Punaisez l'extrèmité d'un ficelle de 2m dans la frise du haut. Faite-la passer dans un anneau (anneau de porte-clés par exemple) et attachez un poids au bout (gros écrou...)
Enfin, faites passer au-dessus de la grosse épingle la partie de la ficelle située entre l'anneau et le poids. accrochez l'anneau à une des petites épingles.
etape 5
etape 6

6) Pour étalonner votre métronome, placez l'anneau sur 60. Dans cette position, il doit y avoir exactement 1 m entre le haut (grosse épingle) et le centre de gravité de votre poids (milieu de l'écrou). Ajustez la longeur de la ficelle au niveau de la punaise pour y parvenir.

UTILISATION :
lancez le pendule parallèlement au mur (pas toujours facile, surtout si la grosse épingle est courte). C'est un métronome visuel, le temps à prendre en compte est le moment où le pendule passe la vertical.
Notez bien que la fréquence sera stable, seule l'amplitude réduira. Plus le poids sera lourd, plus le mouvement durera longtemps.

OPTIMISATION :
l'idéal est de coller la graduation sur une planche et de faire une petite potence en haut. On fixe le tout au mur avec des crochets X ou des vis et chevilles.
On peut utiliser le poids d'un fil à plomb de tapissier (fil à plomb italien), ils sont cylindriques ou côniques, jolis. Pour l'anneau, vous pouvez aussi penser à un join de vidange, simple et de bon goût.

  1. 1. Le pendule, le mètre et la seconde sur holistique.wordpress.com.
  2. 2. Chronomètre, dans Étienne Loulié, Éléments ou principes de musique, Paris, 1696 sur Gallica.

Comments

=> Register <=

Bottom-up reading


Leave a message on this page: